La police s'en prend aux militant.es de la CGT Educ'action Gard/Lozère

November 22, 2018

Vendredi 23 novembre à Nîmes :

Le syndicat des enseignants CGT du Gard a organisé une semaine de manifestations et de tractage autour de sa caravane, posée dans différentes villes du Gard, du 19 au 23 novembre, afin de préparer les élections professionnelles dans la fonction publique. La semaine devait se terminer en posant la caravane sur l’Esplanade de Nîmes, afin d’être visible de tous les lycées et collèges du centre-ville. Les autorisations ont été demandées en préfecture et ont été obtenues.

Cependant, nous n’avons même pas eu le temps de garer la caravane sur l’Esplanade de Nîmes, ce vendredi 23 novembre à 9h, que deux motards de la police municipale nous ont intimé l’ordre de « sortir de la zone », malgré l’accord de la Préfecture. Ils ont menacé de nous verbaliser, puis l’ont fait. Un des policiers a même menacé directement une militante, dans la conversation, en lui disant : « par exemple, si j’avais l’autorisation de vous donner une gifle… ». Nous avons finalement quitté les lieux au bout d’une demi-heure, après avoir subi diverses menaces et intimidations verbales.

Nous sommes consterné·es par cette intimidation, qui nous prive d’une journée d’action prévue de longue date et qui nous place devant l’impossibilité d’exercer nos droits syndicaux.

 

 

Mercredi 21 novembre à Bagnols (cliquer sur les images) :

 

 

 

Tags:

Please reload

Infos des élu.es

Les formations syndicales proposées par la CGT Educ'action sur l'académie de Montpellier

1/10
Please reload

Please reload

© 2014 CGT Educ'action Montpellier 

created with Wix.com