Nouveau lycée et vieilles recettes

June 22, 2017

A la rentrée de septembre, un nouveau lycée ouvrira ses portes à Castelnaudary : le Lycée Germaine Tillon. Le lycée Andréossy (Professionnel et Technologique) est reconstruit à neuf et fusionne avec J Durand (Dominante Général avec une petite section professionnelle).

Comme chaque année le rectorat a cru pouvoir diminuer les heures d’enseignement en utilisant cette fois l’argument que les collègues de la Section Professionnelle de Jean Durand avaient bien plus de dédoublements que ceux du Lycée Andréossy et qu’il fallait bien que la nouvelle Section d’Enseignement Professionnel fonctionne dans des conditions équitables, …. en supprimant 27 heures.

Cette mesquinerie a été la goutte d’eau qui a fait déborder un vase bien rempli de mécontentement du fait de classes surchargées au lycée général (de 36 à 38 élèves), d’inquiétudes sur l’organisation du déménagement, sur la gestion de la discipline par un proviseur….

Deux journées de grève ont eu lieu au retour des vacances de printemps, des articles sont parus dans la presse, avec photos des mécontents et de leurs banderoles…

Même si les grévistes n’étaient pas majoritaires, ce petit mouvement a suffi à inquiéter le rectorat qui a dit s’être « trompé dans les calculs » et restitué 22 heures.

22 h sur une DGH d’environ 1000 heures, c’est une misère : les proviseurs ont organisé des réunions où les matières générales étaient mises en concurrence pour se partager cette misère. Si cela a permis d’alléger quelques séances en Français ou en Langues, des collègues d’enseignement professionnel, eux, y ont perdu à leur tour des heures dédoublées.

Début juin, nous avons appris que le rectorat supprime deux postes parmi les secrétaires. La vie scolaire doit attendre le mois de juillet pour savoir combien de postes de surveillants seront accordés en septembre.

Les agents ne sont pas touchés par des suppressions mais ne savent pas encore s’ils seront en nombre suffisant dans ces locaux qu’ils ne connaissent pas encore.

Derrière les belles façades flambant neuves du nouvel établissement, nous verrons encore des élèves et des personnels dans des conditions de travail difficiles à causes de la volonté de faire des économies de personnel. Mais nous avons vu que les autorités craignent que les belles photos des cérémonies d’inauguration soient gâchées par le personnel qui exprime sa colère.

 

 

 

Tags:

Please reload

Infos des élu.es

Les formations syndicales proposées par la CGT Educ'action sur l'académie de Montpellier

1/10
Please reload

Please reload

© 2014 CGT Educ'action Montpellier 

created with Wix.com