Arrestation d'un élève au lycée Frédéric Bazille Agropolis

June 4, 2016

Ces derniers mois, dans le cadre des manifestations lycéennes contre la loi El Khomri, des élèves du lycée Frédéric Bazille Agropolis à Montpellier se sont mobilisés dans le calme et sans violence devant l’établissement.

 

Le mardi 31 mai 2016, un élève du lycée Frédéric Bazille Agropolis a été convoqué, sans motif, chez le proviseur de l’établissement. Dans un premier temps, l’élève a patienté dans les locaux de l’administration, puis, toujours sans explications, a été invité par le Proviseur à s’asseoir dans son bureau avant d’être remis aux forces de l’ordre pour des faits qui se seraient passés à l’extérieur du l’établissement.

 

Le mercredi 1 juin, lors de la séance du conseil d’administration régulièrement convoqué, le Proviseur a indiqué que la Préfecture lui avait demandé de remettre l’élève à la Police Nationale. Le Proviseur, directeur de l’EPL Montpellier Orb Hérault, a précisé qu’il avait contacté les parents de l’élève mineur, cependant ceux-ci n’étaient pas présents au moment de l’interpellation dans son bureau.

 

Les organisations syndicales SUD Rural Equipement, SNETPA-FSU, SNES FSU, SYAC CGT dénoncent la participation de la direction à cette interpellation par les forces de l’ordre, tant sur la forme que sur le fond.

 

Dans un lieu d’éducation, de savoir, de connaissance et de respect des valeurs de la république, nous ne devons pas perdre de vue le rôle et les prérogatives qui ont été assignés à chaque institution.

 

 

 

Please reload

Infos des élu.es

Pour tous les personnels de l’Éducation nationale : mutations 2019/2020

1/10
Please reload

Please reload

© 2014 CGT Educ'action Montpellier 

created with Wix.com