Rechercher
  • mbrabant

Adresse au bureau de la FERC-CGT et au bureau de la CGT


Les syndicats de la FERC-CGT de l’académie de Montpellier :

CGT-Cirad, CGT Educ’action 30/48, CGT Enseignement privé, CGT Educ’action 66, SNTRS-CGT, CGT Educ’action 11, CGT des Universités de Montpellier, CGT Educ’action 34

Nous tenons à vous faire part de notre désaccord le plus total avec la déclaration unitaire confédérale validée par la Commission Exécutive Confédérale.

Une fois de plus, alors que le niveau d'affrontement entre le monde du travail et le gouvernement est à son plus haut niveau, nous allons signer avec des organisations qui, pour l'essentiel d'entre elles, se tiennent soit en dehors du combat, soit aux côtés du gouvernement et du Medef, une déclaration qui nous place en parfait décalage avec la situation actuelle.

Avec cette déclaration au rabais, nous envoyons un signal catastrophique à toutes celles et ceux qui luttent en ce moment. Nous mettons en danger nos militantes et militants qui auront à affronter les réactions suite à cet acte de trahison de classe et des masses. Et pourtant, elles et ils en ont déjà assez dans la période avec par exemple les violences de ces derniers jours, des violences de l'État qui envoie sa police tous les jours martyriser les lycéennes et lycéens, ainsi que les militantes et militants de la CGT qui tentent de les protéger.

La CGT n'est pas à la hauteur, ce n'est pas son rôle de redorer le blason d'organisations à la solde du gouvernement et encore moins de donner du crédit à ce gouvernement en faisant croire qu'il a ouvert le dialogue.

Le comité régional CGT d’Occitanie a décidé de ne pas donner suite à la proposition de la CFDT d’une réponse commune favorable de toutes les organisations syndicales y compris patronales à la demande de concertation formulée par Edouard Philippe.

C'est en pleine cohérence avec cette position que les syndicats signataires ne partagent pas la tenue de cette réunion des confédérations syndicales de ce 6 décembre. En effet, dans le contexte actuel cette réunion assimile la CGT à la forme de syndicalisme actuellement rejeté à juste titre par les salarié.es.

Nous demandons que les Secrétaires Généraux des organisations du CCN soient réunis en urgence et au plus tard mercredi prochain 12 décembre afin d'établir un véritable processus interprofessionnel nous permettant d'aller à la lutte tous ensemble.


52 vues

© 2014 CGT Educ'action Montpellier 

created with Wix.com