Rechercher
  • mbrabant

Communiqué écoles de Sète en lutte contre les fermetures de classes


Face aux projets de fermetures de classes dans plusieurs écoles maternelles de la ville (Michelet, Varda, Hélène Boucher), la résistance s'organise et des actions multiples sont en cours ou prévues (grève, pétitions, communiqués de presse, manifestations de parents, demandes d'audience...).

Parce que nous avons tou-tes été touché-es et parce que nous sommes tou-tes menacé-es par cette logique comptable qui ne se soucie guère des conditions d'apprentissage des élèves et des conditions de travail des enseignant-es, parce que c'est collectivement et non école par école qu'il nous faut défendre notre conception du service public d'éducation, la CGT appelle à la solidarité de tou-tes avec les écoles en lutte.

La CGT revendique, pour garantir un service public d'éducation de qualité et répondant aux besoins des élèves :

  • l'arrêt de toute logique comptable en défaveur des enfants et des conditions de travail ;

  • aucune classe à plus de 20 élèves (15 élèves en REP) ;

  • en maternelle, aucune classe ayant des élèves de petite section et de toute petite section, à plus de 15 élèves.

  • les classes passerelles ne peuvent se concevoir dans des logiques d'économie et de rentabilité : leur effectif ne doit pas dépasser 10 élèves

La CGT Educ'action 34 porte le projet d'une école émancipatrice, dotée des moyens nécessaires, et appelle les enseignants, les parents, les défenseurs du service public d'Éducation nationale à se mobiliser :

  • contre toute fermeture de classe et toute baisse de moyen.

  • pour exiger une nouvelle carte de l'Éducation prioritaire, réintégrant les écoles qui sont sorties du dispositif et intégrant les écoles qui doivent y entrer.

  • pour exiger une nouvelle carte de l'éducation prioritaire de la maternelle au lycée.

#premierdegré #34

49 vues

© 2014 CGT Educ'action Montpellier 

created with Wix.com