Rechercher
  • mbrabant

Lycée Jules Raimu à Nîmes : appel à la grève pour le 10 octobre


Les personnels enseignants du lycée professionnel Jules Raimu à Nîmes seront en grève le mardi 10 octobre 2017. Cette journée de grève unitaire dans toute la Fonction publique a pour objectif de défendre et améliorer le Service public.

De fait, le nouveau gouvernement a décidé de faire des agents publics des cibles de leurs attaques :

- suppression de postes alors que les besoins sont de plus en plus grands ;

- gel des salaires (le point d’indice dans la Fonction publique) alors que les agents publics ne bénéficient pas d’augmentation comme dans le privé et ont vu leur pouvoir d’achat baisser de 15 % depuis l’année 2000 ;

- réintroduction du jour de carence au prétexte que les enseignant.es sont plus absent.es que les autres salarié.es… ce qui est faux puisque les statistiques démontrent que les enseignant.es sont moins absents pour des raisons de maladie que l’ensemble des salarié.es… En effet, selon les chiffres donnés par le gouvernement, la proportion de salarié.es absent.es au moins un jour pour raisons de santé au cours d’une semaine est, tous secteurs confondus, de 3,7% au niveau national. Elle est de 3,6% dans le secteur privé et de… 2,3% chez les enseignant.es.

Dans la voie professionnelle, nos inquiétudes concernent aussi la qualité des enseignements aux élèves et l’avenir de notre métier.

En effet, le patronat désire que les grilles salariales ne fassent plus référence aux diplômes délivrés par l’Éducation nationale (CAP, Bac pro, BTS…) mais uniquement à des références directement décidées par lui. Outre que cette situation aura une incidence négative sur le salaire des salarié.es dans les entreprises (voire pourra engendrer des baisses de salaires en cours de carrière!), cette mesure aurait pour conséquence la disparition de la voie professionnelle. En remplaçant la qualification par le « tout compétence », le patronat remet en cause l’ensemble des outils qui font sens et permettent aux salarié.es de se reconnaître collectivement au sein d’un champ professionnel et d’un métier. Il remet directement en cause les contenus des diplômes, leur qualité et leur caractère national.

Texte adopté à l'unanimité lors de l'AG des personnels du mardi 3 octobre 2017.

#3048 #grève

45 vues

© 2014 CGT Educ'action Montpellier 

created with Wix.com