Rechercher
  • mbrabant

Questions sur l'Apprentissage


Le taux d’apprentis en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées n’est pas à tous les niveaux parmi les plus hauts de France. Pour rattraper ce « retard », la nouvelle Région entend faire de l’Apprentissage une priorité. La politique régionale s’inscrit dans la politique gouvernementale qui fait de l’Apprentissage la solution miracle contre le chômage. Ainsi, on observe la mise en place forcée, et parfois catimini, de classes mixtes .

La présidente actuelle de la Région, lorsqu’elle était secrétaire d’Etat, parlait de l’Apprentissage comme de « la voie de l’excellence », sans un mot pour les formations sous statut scolaire ou étudiant.

Déjà, toutes les formations professionnelles initiales qui s’ouvrent le sont en Apprentissage, parfois créant même de la concurrence avec les lycées professionnels. L’Education nationale organise sa propre concurrence en ouvrant des sections en Apprentissage en son sein.

Dans l’Enseignement supérieur, la création du CFA Régional Languedoc-Roussillon marque un tournant. Des moyens démesurés sont mis sur la table pour développer l’Apprentissage alors que les universités de la Région manquent d’argent . Le CESER de Languedoc-Roussillon a d’ailleurs rendu en juin 2015 un rapport éloquent : « Promouvoir l’alternance dans l’enseignement supérieur en Languedoc-Roussillon ».

Avec ce document, le collectif FERC Languedoc-Roussillon ouvre le débat : quelle formation professionnelle pour les jeunes aujourd’hui ? Le « tout-Apprentissage » est-il la solution ?

Télécharger aussi le document spécial de la FERC-CGT (national) :


#Région

0 vue

© 2014 CGT Educ'action Montpellier 

created with Wix.com