Rechercher
  • mbrabant

Lycée agricole de Nîmes Rodilhan : Refusons l'arbitraire de cette « machine » infernale


La CGT Educ'action Montpellier solidaire des collègues en lutte avec le SYAC-CGT.

Il y a 1 an, 2 salariés de l’exploitation agricole de Nîmes Rodilhan étaient licenciés brutalement et sans égard. Un autre collègue en conflit avec la direction à saisi le conseil des prud'hommes pour non paiement des heures et refus de prendre compte sa maladie professionnelle.

Ces collègues qui travaillaient depuis plus de 20 ans, étaient soumis depuis des mois à des brimades et subissaient des pressions indignes et intolérables. Cette brutalité comme les motifs des licenciements signent une volonté délibérée de supprimer une ligne sur le compte de résultat sans ce soucié des hommes. Cet aveuglement permet de s'affranchir d'une analyse approfondie des causes structurelles de la fragilisation de l’établissement due notamment à la politique d’austérité. De plus, les chefs d’établissements qui se trouvent au carrefour des logiques paradoxales, Obéissez et soyez autonome développent des pathologies adaptatives qui altèrent les conditions de travail de tous les agents.

Au quotidien pour tous les agents de l’EPLFPA ce management autoritaire et mortifère se traduit par des résultats alarmants dans l’enquête sur le mal être (1) :

75 personnes soit 62 % qui pensent souffrir d’une pathologie liée au travail

96 personnes soit 80 %qui pensent que l’organisation de la hiérarchie n’est pas claire

Un audit sur le CFA et le CFPPA réalisée par l’inspection est en cours elle ne doit pas seulement posée un diagnostic mais apporter des réponses aux exigences légitimes des personnels.

Depuis des mois, nous dénonçons les conditions de travail des agents, nous avons interpellées en intersyndicales le Draaf, la région, puis la directrice générale .Cette mobilisation a créée un mouvement de solidarité sans précédent à Nîmes et un blocage le 17 juin 2015, cependant nous constatons malheureusement à ce jour que les améliorations ne sont pas à la hauteur de l’attente du changement souhaitée par le personnel.

Le SYAC CGT ne se contente pas des paroles ! D’enquêtes de moralité ! De promesses non tenues.

Pour le SYAC CGT l’amélioration des conditions de travail de tous les agents passe par :

La mobilisation de tous, des actions concertées en intersyndicale.

Nous ne lâcherons rien, nous serons toujours dans l’action !

Le 3 novembre 2015, soutenez les collègues

à l’audience au conseil des prud’hommes de Nîmes.

(HMI de 9 h 30 à 11 h 30 au lycée agricole de Nîmes Rodilhan,

12 h UL CGT de Nîmes ou 14 h au tribunal des prud’ hommes de Nîmes)

(1) Sur les 200 envois, nous avons obtenu 121 réponses. Ce questionnaire comportait 37 questions dont 29 tirées du Karasek, 2 questions tirées du Siegrist et 6 questions internes formulées par le groupe de travail « mal être ».

Lycée agricole de Nîmes de la triple à la triste performance

Le directeur de l’exploitation est assisté d’un comité d’experts pour redresser le domaine. Ce groupe de spécialistes avertis et compétents, obéissant aux seuls intérêts du service public, même si un de ses membres ancien directeur de l’EPL a acheté 15 ha de vignes qui sont louées en fermage à l’EPL valide un programme de replantations sur le vignoble du domaine et les terres en fermage.

Ces experts valideront aussi les fiches de poste d’une personne embauchée après le licenciement économique de la collègue responsable de la vente au caveau du « Domaine de Donadille » qui depuis 24 ans, est reconnue pour son engagement et ses résultats commerciaux.

Sur sa lettre de licenciement on peut lire : Nous sommes contraints d’engager une réorganisation de notre société et notamment l’activité caveau, afin de sauvegarder sa compétitivité. Les termes employés dans ce courrier apparaissent incongrus pour un établissement public mais sans doute ont ils échappés à la vigilance des experts reconnus et aux représentants de l’état.

Sans doute est ce une interprétation de la transition Agro-écologique qui oblige un salarié à utiliser du matériel de traitement phytosanitaire peu adapté au regard des exigences environnementales. Pourtant, un pulvérisateur performant est entreposé sous un hangar mais son utilisation par ce salarié entrainerait le paiement d'un droit salarial acquis depuis 1993. Ce collègue réclame notamment devant les prud’hommes le paiement d’heures non payées le jugement devait être rendu le 6 octobre il a été repoussé en janvier pour non présentation de pièces

Un salarié de l'exploitation agricole « Domaine de Donadille » a été, injustement, licencié pour faute Ce camarade est accusé de dénigrement systématique de l’EPL (3 mails et un témoignage !!!)

Ce qui a la aussi échappé à la vigilance des experts est que le camarade à signé 2 contrats un de droit privé lorsqu’il était salarié de l’exploit puis 1 de droit public lorsqu’il est devenu formateur.)

#lutte #grève #lycéeagricole #syac

46 vues

© 2014 CGT Educ'action Montpellier 

created with Wix.com